• Chocolat

    Je coupe un carreau de chocolat noir. Je l'introduis dans ma bouche. Je le glisse entre ma langue et mon palais et j'attends.
    J'attends qu'il fonde lentement. Le fruit défendu inonde mes papilles, coule dans ma gorge. Sa sensation ouvre les portes d'une autre dimension, celle du plaisir intense qui imite le premier instant, lové dans l'insconcience de l'inconscient.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :