• Dans la nuit

    La nuit aux étoiles balbutie
    Elle est signe à mes veines
    La nuit m'unit à son infini

    Elle rit de moi
    Me meurt à ses espaces
    Me souffle ses échos de silence

    Elle me plonge en apesanteur
    D'un astre à l'autre
    Ses houles roulent à mes joues

    Mes doigts n'agrippent
    Aucun anneau stellaire
    Tout glisse tout s'effondre

    La nuit accompagne ma fuite
    Me broie à ses univers
    D'éternité fugitive

    Ses scintillements éclairent
    Mes multiples solitudes
    Et tout le poids de mon corps
    s'évanouit dans ses éthers

    Je tombe, sous la nuit
    Sous la nuit
    La nuit

    Ô nuit, suspends ton vol
    Laisse-moi savourer
    Les jours propices

    Le fil de la vie s'accroche
    A mon talon
    Et la nuit mugit en maîtresse
    Trompée


    Fil ténu de la vie, ne romps pas
    Comme une prière, dans la nuit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :