• Déclinaison

    Je hais ton beau cul
    Quand à ma joue tu le hausses
    Je suis sans scrupule

    Toi tu me bascules
    Pour former un doux légo
    Les amours nous brûlent

    Dans la nuit hululent
    En vain les oiseaux de proie
    Nos deux corps ondulent.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :