• Goût du néant

    Nous sommes nés de votre néant.
    Vous nous avez donné
    La mémoire des avions au-dessus des villes
    La mémoire des sirènes vibrantes
    La mémoire des bottes sur les pavés.

    Nous sommes nés de votre néant.
    Vous nous avez donné
    Les images du déni
    Les images des camps aux corps concentrés
    Les images de l'Europe totalitaire.

    Nous avons cru à nos lendemains qui chantent
    Nous vous avons jeté
    Une petite révolution sur les pavés
    Une petite liberté des corps
    Une petite déconstruction sur vos ruines

    Que donnerons-nous à nos enfants ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :