• Jadis

      Boléro

    Jadis, tu m'as profondément tué
    Qu'en est-il aujourd'hui de ces cicatrices
    Jadis, je me suis abandonné à te guider
    Qu'en est-il aujourd'hui de ces empreintes

    Jadis, je t'ai profondément aimée
    Qu'en est-il aujourd'hui de nos étreintes
    Jadis, tu m'as abandonné à tes caprices
    Qu'en est-il aujourd'hui de tes errances ?

    Les fades saveurs d'aujourd'hui 
    dévorent l'absolu de jadis.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Novembre 2007 à 19:44
    Passé qui passe
    Le passé laisse parfois d'inoubliables cicatrices, des souvenirs pesants, présents... Beau texte.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :