• Jardins suspendus

    Dans les jardins suspendus
    Par delà les amours à jamais perdues
    Elle dessine de ses hanches fines
    Un balancement à l'invitation
    Invitation au désir
    Les amours au loin
    S'en vont bon train
    Elle explore quoi en somme
    Des vides vertigineux
    Ses excès ne sont rien
    Que le point concentré
    D'un paradis trahi
    Ses traverses ont le goût
    De visites clandestines
    Assoiffées d'artifices
    Au royaume de l'oubli.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :