• Morceaux choisis

    Je découvre l'homme.
    Je mange sa chair, je bois son sang.

    Je me délecte de sa dévoration.
    Je mâche ses phrases, je mords ses mots.

    Je tords ses consonnes, je broie ses voyelles.
    Je me défais de l'homme.

    J'avance retenant dans mes bras sa verticalité.
    Je le saigne à blanc, je l'offre à l'envie du monde.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :