• Pur sang

    Oui, votre queue ne saurait plus qu'aucune fourche
    à mon cœur captif filtrer ses meilleurs élans.
    La blanche opale a-t-elle plus de chatoiements
    que la perle lucide coulant à ma bouche ?

    Votre queue possède cette force guerrière
    qui délasse mes armures si capricieuses.
    La flèche d'Amour est-t-elle plus impérieuse
    que votre mouvement ondulant en mes chairs ?

    Votre queue renferme ce céleste amphotère
    qui rythme mes courbes en d'étranges murmures.
    L'étalon exalté a-t-il plus belle allure
    que la hampe galante plongée en mes terres ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :