• Que reste-t-il ?

    Au fond elle cherchait à séduire.
    Que reste-t-il ?
    Le khôl dans les plissures
    Les grimaces figées dans les rides
    Et la démarche grotesque.

    Ils sont venus quelque temps,
    Des poètes et des peintres,
    Des vendeurs de rue et des champions.
    Un pêcheur aussi a brisé son filet,
    Un penseur a refermé ses livres pour la suivre.
    Des ombres et des têtes dressées,
    Des corps secs, des muscles superbes.
    Mais aucun musicien, la musique est divine,
    Ni de femmes, l’artifice les ennuie.

    L’éponge sur le rocher
    S’emplissait de leurs flots
    Qu’espérait-elle goûter ?
    Peu de choses hélas sont restées,
    Le khôl dans les plissures
    Les grimaces figées dan les rides
    Et la démarche grotesque.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :