• Quelque part

     

    En ces temps-là j'avais choisi Lyon. Lyon me rappelait les villes italiennes renaissantes et on y voit le Mont Blanc. Certes, j'avais déjà vécu à Lugdunum du temps de l'Empire. Mais c'était avant, quand je fuyais l'air grec. Trop de souvenirs m'envahissaient alors, qui s'accrochaient à ses eaux bleues.

    C'est donc de nouveau à Lyon que j'ai choisi mon refuge. Une grande ville quoi de mieux pour s'y fondre en anonyme. Et pourtant Miwa a découvert ma caverne. Si Miwa a réussi à parvenir jusqu'à moi c'est qu'elle était guidée par le réseau. Non, je ne parle pas de vos réseaux en boucle ou en oiseau. Non je parle de mon réseau, la poignée d'humains qui connait mon existence.

    Miwa. C'est pour Miwa que je romps le silence, que je lance une alerte. Oh non pas une alerte pour sauver l'humanité l'humanité et incapable de saisir le sens d'une alerte. Elle la transfigure, je sais de quoi je parle, dans des temps lointains j'ai eu cette outrecuidance que je pouvais changer la face du monde. Mal m'en a pris...

    Aujourd'hui, je le répète, je lance une alerte pour sauver Miwa des griffes de la bête. Voilà pourquoi aujourd'hui je viens à vous, j'ai besoin d'un enquêteur, non pas un policier, trop proche des milieux étatiques, non un reporter ...

    Miwa. Elle vient de loin Miwa, de l'île ...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :