• Sortilèges


    Sortilèges

     

    Tu te tiens lové dans un coin de la pièce,
    Bougeant, respirant à peine.
    Ton odeur de peau jusqu'à moi.
    Tendu vers l'ailleurs,
    En dehors de tout lien avec l'extérieur immédiat,
    Tu te livres aux sortilèges concentrés en toi.
    J'aspire à pénétrer ta peau granit frissonnante.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :