• Symphonie

    Écrire en suivant les rayons du soleil
    Ecrire en respirant le souffle du vent.
    Changer au rythme des notes
    Le rythme des mots,
    Vagabonder sur la gamme,
    Pianoter dans le feuillage des peupliers
    Glisser son archet au fil de l'eau.

    La musique s'arrêterait
    Au vol des oiseaux dans le ciel.
    La musique recommencerait
    Au vol des oiseaux dans le ciel.
    Les nuages fileraient en suivant les violons.
    La musique serait les mots.

    Donner à l'amour cette même douceur,
    Cette légèreté divine.
    Musique, aide-moi à vaincre ce rêve,
    À le modeler tel le premier homme.
    Musique aide-moi à donner vie à l'amour.

    Symphonie, tes notes respirent
    Au cœur des hommes,
    Au cœur de l'humanité,
    Au cœur d'un dieu peut-être.

    Chacune de tes notes éveille le merveilleux
    Ton rythme m'essouffle, symphonie.
    Laisse reposer mon âme au fil de ton onde.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Janvier 2008 à 16:23
    Illustration
    J'aime beaucoup la peinture de Caspar David Friedrich qui illustre ce texte, et je trouve qu'elle correspond bien aux mots qu'elle accompagne.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :