• Voie lactée

    Souviens-toi,
    Par tes milliers de points d'étoiles,
    Je m'accroche à ta voie lactée. 
    Dans ton ciel infini, je déroule la traîne
    De tes cruelles expériences.
    Je t'enlace pour éloigner
    Les rapaces qui t'incomprennent
    et assiègent ta peau.
    Ils n'auront pas ton âme.

    Souviens-toi,
    Dans les vieux temps,
    Ils ont démembré Orphée.
    Si je me retourne, Eurydice,
    Ferme les yeux,
    Que je ne te perde pas
    Dans les couloirs du monde d'en bas.
    Sois mon ombre vivante,
    Accroche-toi à mes pas.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :